03/02/2008

Le procès ludique de Laurent Massotte

Silence ou je fais évacuer la salle! C'est le délire sur les bancs car s'avance à la barre Laurent Massotte...Ah non? Pourtant le dit Massotte est tout de même président d'un des deux plus ancien clubs encore en activité en Belgique. De plus, il écrit dans diverses publications dont le magazine plato.

Massotte Laurent Avatar

Présidente de la cour : Roxane

Greffier : Sebastien

Jury : Les Ouvre-Boîtes

 

 

Accusé, levez-vous, veuillez décliner vos nom, prénoms, âge et qualité...

 

Massotte, Laurent (Claude, Marcel). Mon troisième prénom fait très "années 50", Borsalino and Co… Je n'en suis pas peu fier (même si je le préfère en dernière position). Il me vient d'un tonton gendarme. Eh oui! Que voulez-vous, Madame la Présidente. Dans toutes les bonnes familles, il y a un ripou! Mon âge: 45 piges, Madame la Présidente, et ça ne s'arrange pas avec les années. Qualité, qualité, c'est vite dit! Disons que mon plus petit défaut est d'être "très joueur".

 

Savez-vous pour quelles raisons vous apparaissez devant cette cour?

 

Moi oui, Madame la Présidente! Mais vous, je n'en suis pas certain. On peut s'arranger pour l'acte d'accusation si vous voulez! 50/50, ça vous convient?

 

Veuillez rappeler aux jurés à quelle époque et en quelles circonstances vous avez commencé à vous adonner aux jeux de société?

 

Le début de la déchéance remonte à bientôt 25 ans, Madame la présidente. A l'époque, je n'étais pas encore assujetti à cette drogue. Ca a commencé tout doucement avec Jeux et Stratégie et le jeu de rôle D&D. Après, ce fut l'enchaînement, le cercle vicieux, l'Appel de Cthulhu, si vous voyez ce que je veux dire. J'ai bien essayé de déménager, de quitter une ville pour une autre, d'abandonner mes penchants les plus néfastes mais mes pulsions m'ont suivi. J'ai commis l'erreur d'entrer dans un club, d'en créer un autre, d'écrire des articles… La totale, quoi, Madame la Présidente. Mais j'ai tout de même gardé un peu de respect pour moi-même. Je ne suis jamais tombé dans les tréfonds de la turpitude. Les jeux sur PC et les jeux de cartes à collectionner ne sont jamais parvenus à m'attirer dans leurs filets. On a sa petite fierté, Madame le Présidente.

 

Quel est, de votre propre avis, le pire forfait de votre carrière ludocriminelle?

 

Ma carrière est si longue que je n'ose même plus y penser, Madame la Présidente. Quand je me retourne, je ne vois que coup bas, vacheries faites à mes meilleurs copains, agressions variées et gratuites… Mais je crois, Madame la Présidente, que le pire que j'ai pu faire est d'offrir Supergang à une amie et de ne pas en avoir acquis un pour moi. J'ai bien essayé de le lui reprendre quand j'ai compris mon erreur mais rien à faire. Elle est coriace! Pas moyen de lui faire cracher le morceau! Je ne m'en suis toujours pas remis et j'ai honte, Madame la Présidente, j'ai honte de ce forfait. Pensez donc, Supergang! Ca vaut des millions, aujourd'hui! 

 

Lancer des dés, poser des tuiles, lever des plis, quel modus operandi préférez-vous et pourquoi?

 

Tout, Madame la Présidente, je fais tout! Même si, aujourd'hui, les plis… c'est plus trop mon truc. Mais les cartes, j'aime toujours, attention. Je ne renie rien. Un bon jeu avec des cartes "actions", un peu de dés ici ou là et quelques tuiles à poser, un rêve, Madame la Présidente, un rêve de gosse.

 

Quels sont vos éventuels complices préférés et pourquoi êtes-vous prêt à les couvrir?

 

Au club, Madame la Présidente, c'est moi le président. C'est un peu comme si je vous demandais de couvrir votre greffier pour les erreurs qu'il a commises. Vous n'y pensez pas. C'est aux autres de couvrir mes fautes et de protéger mes arrières. A eux de servir de fusible en cas de problème. Sinon, à quoi ça sert d'être président? Moi, je suis prêt à tous vous les donner contre une remise de peine, Madame la Présidente. Y'à Papytrick, celui qu'on appelle "doc" parce que c'est le plus malin de la bande. Y'à Frédo, le chef de gare, celui qu'à pas son pareil pour vous dénicher un bon jeu de train. Y'a aussi Yvon, le p'tit teigneux, celui qui vous massacre une partie dès qu'on lui fait une vacherie… Tous, Madame la Présidente, je vais tous vous les donner!

 

Auprès de quels dealers (auteurs, éditeurs) de frissons ludiques vous approvisionnez-vous avec le plus de fréquence?

 

Mes dealers préférés? Bah, y'en a beaucoup, faut dire, Madame la Présidente. J'aime bien Kramer le germanique même s'il n'est pas toujours à la hauteur. La bande à Days of Wonder a aussi du bon quand ils s'appliquent à faire du plateau et ne se laissent pas envahir par les p'tits soldats. Et le team Ystari se débrouille plutôt bien quand ils ne nous font pas des coups foireux avec des plans de ville trop compliqués.

 

Avez-vous des remords à exprimer? Si oui, lesquels? Si non, pourquoi?

 

Des remords, Madame la Présidente! Vous n'avez pas écouté ce que je vous ai dit! Y'a pas de remord qui tiennent dans le milieu! Tu joues ou tu crèves! On a pas le temps de se retourner pour réfléchir à ce qu'on a fait de bien ou pas bien. On joue, c'est tout. Le jeu, Madame la Présidente, y'a que ça de vrai, je vous jure! Vous devriez essayer. J'ai justement de l'hambourgeois dans ma poche. Si vous voulez y goûter, je vous prépare une petite table, vous m'en direz des nouvelles. A moins que vous préfériez du Cuba? C'est du tout bon aussi, aucun risque de tomber malade avec ça! Pardon? Vingt ans, Madame la Présidente! Vingt ans de jeux forcés! Vous êtes trop bonne, Madame la Présidente, je n'en méritais pas tant.

 

Vous pouvez vous rasseoir, le jury se retire pour délibérer...

 

 

...

 

 

 

Monsieur MASSOTTE Laurent, après délibération, le jury vous reconnaît coupable d'animations ludiques en terre ardente et de prosélytisme par voie d'écrit. La cour entend bien votre demande et vous condamne dès lors à 20 ans de jeu forcé, Destins le jeu de la vie et rien d'autre! Ah Ah Ah

22:12 Écrit par Les Ouvre-Bo dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : les proces ludiques |  Facebook |

Commentaires

Destins, le jeu de la vie et rien d'autre?
j'aurais ajouté le scrabble mais bon....

Écrit par : kefine | 06/02/2008

Les commentaires sont fermés.